Le Galaxy S3, un secret (très) bien gardé, trop ?

par Axel le 12 juin 2012 à 10h06 dans Android

Avant la sortie d’un terminal très attendu, il y a toujours une longue période de buzz avec l’envie grandissante de voir à quoi l’appareil ressemble et cela avant même son annonce officielle. C’est dans la nature humaine, c’est normal et les constructeurs le savent, dont Samsung.

Les précédentes années, les flagships de la marque ont eu un peu de mal à rester au chaud avec des fuites du design ou des visuels officiels avant l’annonce. Cette année, Samsung est passé à un tout autre niveau de sécurité concernant le Galaxy S3, à la limite de l’exagération (avec son lot d’impacts négatifs) avec un excellent résultat : une surprise totale concernant le design du SGS3 lors de son annonce à Londres. Chapeau.

EDIT : Samsung a supprimé l’article en question !

Allez on se motive !

 

Samsung a publié un article très intéressant (edit : ensuite supprimé) concernant les procédures de sécurité autour du « projet Galaxy S3″ ces derniers mois. Autant être clair : Samsung, pour le S3, ne semble n’avoir rien à envier aux agences gouvernementales ! Résumons tout ceci…

Tout est une question de message initial, ici, les exécutifs de Samsung ont été clairs, la sécurité était un des points essentiels pour le SGS3, presque au delà du terminal à proprement parler. Cela commence par le nombre de personnes qui ont la possibilité de voir l’appareil, très faible. Ces personnes étaient, bien entendu, sous NDA et ne pouvaient pas parler du projet à leur amis ou famille. Mais cela est classique.

Les travaux les plus sensibles concernant le S3 (comme le design) avaient lieu dans un laboratoire à part, avec une entrée sécurisée par carte et empreintes digitales. Les prototypes de terminaux, s’ils devaient être déplacés, étaient mis dans des boîtes protégées, même si la personne devait uniquement traverser le couloir.

La livraison de prototypes auprès de partenaires privilégiés n’était pas sous-traitée. Les quelques employés en charge sur le projet devaient apporter en personne le ou les terminaux. Avec ainsi des voyages réguliers simplement pour déposer un proto.

D’autre part, il était interdit de prendre des photos de l’appareil. Peu importe la situation. Difficile donc de discuter du S3 avec les autres départements de Samsung si vous ne pouvez même pas montrer un dessin ou une photo ! Par exemple, les personnes qui devaient déterminer le prix du S3 se sont basées uniquement sur des descriptions. Complexe.

Mais le mieux reste à venir…nous l’avions entendu lors des premières fuites de faux Galaxy S3, Samsung a travaillé sur plusieurs prototypes, trois pour être exact. Le but ici était de minimiser les fuites en affichant 3 form factors différents. De plus, à chaque fois que ces prototypes devaient sortir de l’entreprise, il était camouflé dans une coque avec un design différent. C’est celui que nous avions pu voir en fuite au Vietnam.

Le pire dans cette histoire, c’est que chaque prototype était traité comme un appareil commercialisable. De fait, les personnes responsables d’une partie du S3 (ex. l’antenne) devaient réaliser le même travail plusieurs fois, tout en sachant que pour la majorité cela ne servait à « rien ». Le Senior Engineer de Samsung, BeoungSun Lee, le précise lui-même, « c’était plutôt fatigant et frustrant ».

La question est donc la suivante, était-ce bien nécessaire ? Le Galaxy S3 aurait-il était plus « impressionnant » avec des conditions de travail plus décentes ? Car au final c’est ce que je remet en cause ici, les équipes sur le S3 n’ont pas pu travailler correctement sur l’appareil. Exemple : il y a un problème sur X élément du design, il faut des personnes pour plancher sur le sujet. Souci : les personnes qui pourraient résoudre le problème ne sont pas autorisées à voir le S3. Comment faire ?

D’ailleurs l’article de Samsung n’est pas tout blanc, il laisse clairement ressortir cet aspect frustrant du projet S3 avec des employés qui n’ont pas pu travailler dans les meilleures conditions. La course à l’exclu (c’est de ça dont il est question ici) serait-elle un frein à l’innovation ? Probablement.+

2 réactions à cet article. Participez à la discussion !

  1. Oui, ils en ont fait beaucoup beaucoup beaucoup trop…
    Et ça a été efficace : on n’a eu une idée du design que 3 jours avant…
    Mais bon, personnellement, je pense que ça a nuit au mobile, ils auraient pu faire bien mieux sans tou ça…
    Et puis les fuites ne touchent que ceux qui suivent vraiment les actus du mobile, ça représente quoi? 10 des acheteurs? je pense q’on en est même très loin… Pour beaucoup c’est de toutes façons une surprise…

Laisser un commentaire